Le secteur des grands lacs Italiens est bordés de palais anciens à visiter et de palaces tout récents ou une clientèle très aisée vient se détendre. Il est plus facile de loger à l’hôtel que de choisir le camping car pour apprécier les beautés de la région.

Et nous avons pu constater que peu de choses sont faites pour les personnes à mobilité réduite. Cela rendait le champs des possibles infime. D’où notre décision de ne pas découvrir le lac de Côme.

Mais nous ne pouvions pas passer à côté des Iles Borromées.

Les iles sont au nombre de 5 mais seulement 3 sont visitables : Isola Bella, qui possède  un grand palais baroque avec ses jardins, Isola dei Pescatori, l’ile village des pêcheurs et Isola Madré couverte en majeure partie d’un jardin botanique .

C’est avec un temps gris et brumeux qu’entre filles, nous irons visiter Isola Bella et Isola dei Pescatori.

Bienvenue sur Isola Bella.

Nous débarquons sur l’île dans un flot de touristes, de nombreux restaurants et boutiques nos accueillent. Des ruelles escarpées sillonnent l’île. Nous arrivons face à une grande demeure d’aspect banal, sans trop de fioriture qui contraste avec son intérieur.

Nous délestant de 20€ par personne, nous entrons découvrir le Palazzo Borromeo, un palace baroque des plus spectaculaire, mêlant histoire, art et extravagance.

Au coeur du Palais , nous profitons de la galerie Berthier avec plus de 130 tableaux, nous transportant dans le temps. Les salles se succèdent, toute plus étonnantes les unes que les autres. Du marbre, du doré des sculptures de bois ornant les angles supérieurs des pièces, jusqu’aux Grottes, pièces créées pour émerveiller les invités les transportant dans un monde marin magique. Nous poursuivons par la visite des jardins ornées de nombreuses statues. Dix terrasses se succèdent avec de nombreuses plantes rares.


Après un petit encas entourées par les moineaux (cf les stories Insta ), nous reprenons le bateau pour l’île des pêcheurs. c’est la plus petite des iles Borromées et la seule à être habitée tous les mois de l’année par une cinquantaine d’habitants.

Une pause cappuccino et petite pâtisserie raviront nos papilles avant de quitter ces iles et les grands lacs italiens.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Emplacement de l’avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!